REG

Revalidation

Il s’agit d’une nouvelle certification de l’inscription ; le REG certifie qu’au moment de la revalidation, comme lors de son inscription, le requérant a apporté la preuve que ses qualifications et ses compétences sont conformes à sa requête et à son inscription. La revalidation permet essentiellement la reconnaissance de nouveaux développements professionnels. La mise à jour des données fait d’office partie de la procédure de la revalidation.

Procédure

Le requérant dépose une demande de nouvelle certification de son inscription au moyen du formulaire ad’hoc, disponible sur le site et d’un dossier conforme aux exigences en vigueur. Le type de procédure applicable est défini par le Règlement B.1. « Règlement régissant l’inscription dans les registres ».

De plus, le requérant peut motiver et compléter sa demande par :

  1. 2 attestations de formation continues. Les requêtes doivent comprendre les documents suivants :
    1. Pour les formations continues certifiantes
      (CAS / DAS / MAS)
      • Les attestations des Hautes écoles ou Ecoles équivalentes
    2. Pour les formations continues non certifiantes :
      • les certificats (attestation avec nom et titre)
      • les critères d’exigences de la formation continue ou/et du dossier ;
      • une attestation de 10 points ECTS/an ou/et ;
      • une attestation d’une durée totale d’au moins 20 h/an ;
      • la durée (1 jour minimum) ;
      • la forme (séminaire, atelier, etc.) ;
      • lieu et date.

      Chaque recommandation de certification d’une formation continue, doit être ratifiée par le Comité de direction, sur la base d’un rapport ad hoc déposé par la Commission d’examen en charge de la revalidation.

    3. Pour les architectes, des projets de concours primés (1 concours primé / an pendant 5 ans au minimum), identifiés avec les informations suivantes :
      • désignation,
      • lieu et date,
      • prix.
© REG | Réalisation Pomzed Design | Photogtraphie © EPFL-Alain Herzog